© 2017 Ghislaine Escande / ADAGP   -   g.escande@free.fr

Paysages planétaires

En voir plus
1/1

Le paysage est planétaire, cartographique. C'est une promenade dans le temps et dans l'espace.

Les figures de la terre sont ici celles de l'espace vécu fait de proche et de lointain, de liens et de fractures, de souvenir et d'oubli, de local et de global. Celles que chacun porte en lui, terres mentales, vécues ou imaginaires, faites de fragments, qui invitent à des parcours lents et fouillés ou à des survols rapides.

Le paysage n'est plus seulement ce que le peintre embrasse du regard, il est devenu planétaire et notre village, le faubourg du monde.

Parfois, en lien direct avec ces visions lointaines  et immatérielles, accrochées à des pages de cahiers d'écoliers, la terre la plus proche, celle que l'on tient dans ses mains.

"L'espace lui-même change et commande d'autres mappemondes."
Michel Serres

Ghislaine ESCANDE Artiste peintre  plasticienne